email (225) 57 92 35 79
email Espace Client
email webmail
     
logo    
     

Les internautes chinois seront forcés de révéler leur véritable nom avant de publier sur un forum D'après une nouvelle règlementation

Publié par : developpez | le 2017-08-28 03:38:12
publication
 

Espérer rester anonyme tout en naviguant sur le Web en Chine est un concept qui tend de plus en plus à une conjugaison au passé. En effet, le pays vient de publier de nouvelles réglementations qui obligeraient les internautes à révéler leurs vrais noms lorsqu’ils publient un commentaire en ligne.

Les nouvelles règles sont l’oeuvre la plus récente du CAC (Cyberspace Administration of China ) pour faire respecter « l'enregistrement des noms réels » , qui vise à limiter sévèrement l'activité sur Internet pour les utilisateurs qui ne fournissent pas d'informations d'identification.

Jusqu'à présent, les utilisateurs ont été forcés de divulguer leur identité lors de la connexion à un certain nombre de services populaires tels que WeChat, Weibo, l’utilisation d’une carte SIM (même pour les étrangers, qui étaient contraints de se faire enregistrer avec leurs passeports ou une autre forme valide de pièce d’identification). Cependant, avec ces nouvelles règles, même les forums de discussions vont devoir se plier et faire respecter la même exigence .

« Pour les utilisateurs qui n'ont pas donné d'informations d'identification, les plateformes et les communautés en ligne pourraient ne pas autoriser l'affichage d'un quelconque type de message », fait valoir l’annonce. Et d’ajouter « qu’aucun contenu prohibé par les régulations nationales ne devra apparaître ! » En clair, les membres d’un forum ne sont pas autorisés à poster des messages qui s’opposent aux principes de la constitution chinoise ou qui portent atteinte à l’honneur et aux intérêts nationaux. De plus, la propagation de rumeur qui pourrait compromettre l’unité nationale est également interdite. 

En outre, sous cette nouvelle réglementation, les sites Web et les services devraient enquêter sur tout utilisateur qui pourrait utiliser une fausse identité et stocker toutes les données pour l'inspection du gouvernement si cela s'avère nécessaire.

De nombreux médias occidentaux, dont The New York Times, CNN et Foreign Policy ont critiqué la politique de l'Internet en Chine qui devient de plus en plus stricte en 2017. Concernant cette nouvelle mesure, Foreign Policy a publié un article avec pour titre « La Chine essaie de donner le coup de grâce à Internet », affirmant par la suite que la Chine est « Le seul pays au monde où la situation d’Internet s'aggrave année après année. »

 

lire la suite